1 min

Belgique : un mois après, la cyberattaque impacte encore la Défense

En Belgique, la Défense a subi, mi-décembre 2021, une cyberattaque exploitant la faille Log4Shell, qui impacte encore, mi-janvier 2022, son trafic mail avec l’extérieur.

Malgré un avertissement du Centre pour la Cybersécurité Belgique sur les risques liés à la vulnérabilité Log4Shell, le 13 décembre 2021, la Défense belge a été victime, le 16 décembre 2021, d’une cyberattaque exploitant cette faille.

Selon le cabinet de la ministre de la Défense, Ludivine Dedonder, cette attaque n’a « jamais impacté au niveau opérationnel » l’armée belge. En revanche, elle a paralysé son système de communication électronique. Le trafic mail de la Défense vers l’extérieur n’a ainsi été rétabli que ce 11 janvier 2022. Son redémarrage ne se fera d’ailleurs que très progressivement, la restauration complète n’étant annoncée que pour le 12 février 2022.

Le cabinet de la ministre confirme par ailleurs que le réseau de la Défense a du être temporairement déconnecté d’Internet : « c’était nécessaire pour pouvoir contrôler que tout était sécurisé », précise le communiqué. En conséquence, au 11 janvier 2022, les militaires belges ne pouvaient toujours pas effectuer de recherche sur Internet, ni accéder à certaines applications RH, permettant par exemple de saisir les services de garde ou les opérations à l’étranger.

Partager cet article avec un ami