1 min

Intel : un laboratoire pour tester la sécurité de PC anciens

Un article du Wall Street Journal présente le laboratoire d’Intel dédié à ses technologies vieillissantes, au Costa Rica, qui permet de tester la sécurité d’une configuration ancienne

Voici plusieurs années, les équipes d’Intel se sont rendues compte qu’elles ne disposaient pas de méthode formelle pour cataloguer et stocker les technologies plus anciennes du groupe, pour permettre aux ingénieurs d’y détecter des failles de sécurité. Or, une machine ancienne, souvent plus vulnérable aux cyberattaques, peut rester utilisée pendant des années après sa sortie.

Ce 29 novembre 2021, le Wall Street Journal a publié une enquête approfondie sur la réponse du géant américain à ce problème : Intel a créé un laboratoire, au Costa Rica, dans un lieu tenu secret, pour y stocker l’ensemble de ses technologies, et les mettre à disposition pour des tests à distance.

Le laboratoire est opérationnel depuis le second semestre 2019. Il stocke environ 3 000 pièces, matérielles et logicielles, couvrant la dernière décennie. Intel compte l’agrandir, de 1 300 à 2 500 m², pour porter sa capacité à 6 000 pièces.

Un ingénieur d’Intel peut donc, à tout moment, appeler le laboratoire pour demander le montage d’une machine spécifique. Elle est assemblée sous 24 heures, et disponible ensuite dans le Cloud, pour effectuer tous les tests de sécurité nécessaires.

Partager cet article avec un ami